Compagnie Albertine
Loading...

Une ascension
Stefan Hertmans

Gallimard
Mise en voix Geneviève Damas
Distribution en cours

Alors que Stefan Hertmans vend sa maison de Gand, paraît le livre d’un de ses anciens professeurs d’université, qui révèle qu’enfant, il a vécu dans cette maison, et que son père était un mauvais Flamand, un collaborateur nazi. Hertmans connaissait ce fait troublant mais n’avait jamais fait de recherches plus approfondies. Et c’est le moment de le faire.

©Fransesca Mantovani

Mise en voix Geneviève Damas
Distribution en cours

Agenda

lundi 06 mars 2023
Lecture à 20h
Suivie d'une rencontre avec l'auteur
Théâtre Wolubilis

Cours Paul-Henri Spaak 1,
1200 Woluwe-Saint-Lambert

lundi 27 mars 2023
Lectures pour scolaires à 10h et 13h30
Lecture tous publics à 20h15
Suivie d'une rencontre avec l'auteur à 21h15
Verre offert
Maison Autrique

Chaussée de Haecht, 266
1030 Bruxelles

jeudi 30 mars 2023
Lecture à 20h30
Suivie d'une rencontre avec l'auteur
Ferme de Martinrou

Chaussée de Charleroi, 615

6220 Fleurus

Description

Se promenant dans sa ville natale de Gand, le narrateur tombe en arrêt devant une maison : visiblement à l’abandon derrière une grille ornée de glycines, cette demeure l’appelle. Il l’achète aussitôt et va y vivre près de vingt ans.

Ce n’est qu’au moment de la quitter qu’il mesure que ce toit fut également celui d’un SS flamand, profondément impliqué dans la collaboration avec le Troisième Reich. Le lieu intime se pare soudain d’une dimension historique vertigineuse : qui était cet homme incarnant le mal, qui étaient son épouse pacifiste et leurs enfants ? Comment raconter l’histoire d’un foyer habité par l’abomination, l’adultère et le mensonge ?

À l’aide de documents et de témoignages, Stefan Hertmans nous entraîne dans une enquête passionnante qui entrelace rigueur des faits et imagination propre à l’écrivain.

Biographie

Stephan Hertmans est un auteur belge néerlandophone. Il publie de la poésie, des pièces de théâtre, des nouvelles et signe de nombreux essais. Il enseigne au Stedelijk Secundair Kunstinstituut Gent et à l’Académie royale des beaux-arts de Gand. Son roman Guerre et Térébenthine (Oorlog en terpentijn) reçoit le prix triennal de la Communauté flamande en 2012. Il est fait commandeur de l’ordre de la Couronne de Belgique en 2017.

"Quand on est enfant et qu’on n’a pas encore de souvenirs, même l’odeur de délabrement est une source de bonheur."
informations pratiques