Compagnie Albertine
Loading...

La définition du bonheur
Catherine Cusset

Gallimard
Mise en voix, Nina Blanc
Lecture, Sarah Grin
Contrebasse, Anaïs Moffart

À travers l’entrelacement de la destinée de deux femmes, ce roman intense dresse la fresque d’une époque, des années quatre-vingt à nos jours, et interroge le rapport des femmes au corps et au désir, à l’amour, à la maternité, au vieillissement et au bonheur.

©Fransesca Mantovani

Mise en voix, Nina Blanc
Lecture, Sarah Grin
Contrebasse, Anaïs Moffart

Agenda

lundi 14 novembre 2022
Lectures scolaires à 10h et 13h30
Suivies d'une rencontre avec l'auteure
Lecture tous publics à 20h15
Suivie d'une rencontre avec l'auteure
Verre offert
Maison Autrique

Chaussée de Haecht, 266
1030 Bruxelles

mardi 15 novembre 2022
Lecture à 20h
Suivie d'une rencontre avec l'auteure
Théâtre Wolubilis

Cours Paul-Henri Spaak 1,
1200 Woluwe-Saint-Lambert

Description

Deux femmes : Clarisse, ogre de vie, grande amoureuse et passionnée de l’Asie, porte en elle depuis l’origine une faille qui annonce le désastre ; Ève balance entre raison et déraison, tout en développant avec son mari une relation profonde et stable. L’une habite Paris, l’autre New York. À leur insu, un lien mystérieux les unit.

La définition du bonheur de Catherine Cusset dépeint deux personnages féminins qui évoluent pendant une quarantaine d’années. Elle raconte leurs voyages, leurs histoires d’amours, leurs doutes, leurs évolutions, en somme. Le roman interroge le rapport des femmes à leur corps et aux effets du désir sur celui-ci, aux effets de la maternité et de la  vieillesse aussi. Catherine Cusset nous plonge dans l’intimité de ces femmes qui, finalement, recherchent le bonheur, leur bonheur de manière différente, comme toutes les femmes. Au deux tiers du livre, la trame narrative change et permet de multiplier les points de vue. Le lecteur est captivé par cette proximité déconcertante avec les personnages dont la justesse des sentiments et des descriptions est le fait de la grande qualité d’écrivaine de Catherine Cusset

Biographie

Catherine Cusset, est née à Paris en 1963. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure et agrégée de lettres classiques, elle a fait une thèse sur Sade et enseigné la littérature du dix-huitième siècle à l’université de Yale aux États-Unis de 1990 à 2002. Elle est l’auteure de treize romans parus chez Gallimard entre 1990 et 2018, dont En toute innocence, Jouir, Le problème avec Jane (Grand prix littéraire des lectrices d’Elle 2000), La haine de la familleUn brillant avenir (Prix Goncourt des Lycéens 2008), Indigo, Une éducation catholiqueL’autre qu’on adorait (Finaliste du Prix Goncourt 2016). Elle est traduite en une vingtaine de langues. Elle a vécu trente ans à New York avec son mari et sa fille. Elle est officier de l’ordre des arts et des lettres.

"Pour Clarisse, le bonheur n’existait pas dans la durée et la continuité (cela, c’était le mien), mais dans le fragment, sous forme de pépite qui brillait d’un éclat singulier, même si cet éclat précédait la chute."
informations pratiques