Compagnie Albertine
Loading...

La Confiture de morts
Catherine Barreau

Weyrich
Mise en voix, Béatrice Didier
Lecture, Aurianne Servais
Thérémine, Florence Cats

Véra, étudiante indocile, vit avec son père dans un chemin oublié menant à la citadelle de Namur. Un malheur la désarme… Elle a deux jours et deux nuits pour rassembler ses souvenirs, ses questions. Il lui faut retourner au hameau.

©Marie Perilleux

Mise en voix, Béatrice Didier
Lecture, Aurianne Servais
Thérémine, Florence Cats

Agenda

lundi 03 octobre 2022
Lecture à 20h15
Suivie d'une rencontre avec l'auteure
Verre offert
Maison Autrique

Chaussée de Haecht, 266
1030 Bruxelles

Description

« Dans ce roman d’apprentissage, nous suivons Véra, jeune adolescente entêtée et peu sociable, qui s’évade dès qu’elle en a l’occasion grâce à la lecture. Véra vit à Namur avec son père, un avocat renommé, dans une maison un peu délabrée, campée au bas d’un coteau de la citadelle. L’obligation scolaire et les mesquineries des jeunes adolescentes de son école obscurcissent le quotidien de la jeune femme qui se verrait bien vivre en autarcie avec son père, figure complice et bienveillante, avec qui elle partage de nombreux traits.

L’écriture de Catherine Barreau entrelace avec une grande délicatesse couleurs, sensations, pensées, rêves et souvenirs pour nous immerger dans le vécu de la narratrice. Les temps du récit se superposent, comme différentes couches simultanées qui composent le personnage principal et l’établissent dans sa complexité. Véra est à la fois cette adolescente un peu bornée à qui son père arrache une promesse du bout des lèvres un matin d’automne, cette jeune femme ayant commis un acte incompréhensible et qui se retrouve plus ou moins contre son gré en établissement psychiatrique et cette personne presque apaisée et soucieuse de respecter la parole qu’elle a donnée jadis à son père qui monte dans le train en direction de Mortepire. »

Marie Baurins  

Biographie

Catherine Barreau vit dans la région de Namur. Elle écrit depuis toujours mais a commencé à publier tardivement. Son premier roman Quatre attentes est publié en 2015 chez Academia. Suivent ensuite L’escalier en 2016, et La Confiture de morts en 2020, tous deux publiés chez Weyrich. La Confiture de morts a remporté le Prix Rossel 2020. Le livre a également été nominé pour le Grand prix du roman de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Catherine Cusset
Aurianne Servais et Florence Cats
"Depuis lors, j'ai évité l'amitié, ça fait trop mal quand ça s'arrête : le manque, le vide, la solitude. Je préfère que ça ne commence pas. Je préfère mon isolement aux risques de l'abandon.
Je préfère ma liberté stérile à l'espoir et à la souffrance de l'arrachement."
informations pratiques