Compagnie Albertine
Loading...

Judas côté jardin
Juan d'Oultremont

ONLIT Editions
Mise en voix, Geneviève Damas
Lecture, Itsik Elbaz
Accordéon, Didier Laloy

Entre le Jardin d’Eden et Jardin des Oliviers, le roman glisse peu à peu de l’innocence vers la catastrophe.

Mise en voix, Geneviève Damas
Lecture, Itsik Elbaz
Accordéon, Didier Laloy

Agenda

jeudi 22 avril 2021
Lectures-spectacles scolaires à 10h et 13h30
Rencontres avec l’auteur à 11h et 14h30
En raison du Covid, les représentations ont lieu dans les écoles intéressées, à la demande
lundi 17 mai 2021
Lecture-spectacle à 19h et 20h30
Rencontre avec l’auteur à 18h15
Dans le jardin de Juan d'Oultremont à Bruxelles

Informations et réservations:

Description

Judas côté jardin est le récit d’une méprise : entre 2 et 12 ans, Judas a cru que son père et Dieu ne faisaient qu’un. Pas un dieu au hasard. Non. Dieu. Le Seul. L’Unique. Celui du plafond de la chapelle Sixtine et des chansons du Golden Gate Quartet.

À travers les péripéties du jardin familial, au fil des décennies, Judas revient sur les événements qui ont marqué son histoire. Tout en feignant de parler botanique, il aborde des sujets aussi variés que l’hérédité, l’art contemporain, le cancer du poumon ou la métaphysique du rock and roll.

Lecture et rencontre à l’Athénée Fernand Blum
Lectures et rencontres au Collège Saint-Michel
Lectures et rencontres dans le jardin de Juan d’Oultremont

Biographie

Juan d’Oultremont multiplie les disciplines depuis plus de trente ans. De la peinture au roman, Compte à rebours fut finaliste du Prix Rossel en 2015, de la chanson en tant qu’auteur aux quatre albums en tant que chanteur, jusqu’à sa participation à C’est presque sérieux sur la Première, il apparaît là où on ne l’attend pas.

" Un pêcher pousse le long d'un muret de moellons. Il produit des fruits de la grosseur d'une noix que le soleil du nord refuse de porter à maturité. On les fait mûrir sur un plateau dans la salle à manger. Ensuite, on les laisse se dessécher. Elles ont beau finir par se momifier, elles n'en restent pas moins les pêches du jardin et à ce titre méritent tout notre respect.
C’est le Paradis".
informations pratiques