Compagnie Albertine
Loading...

Kerozene
Adeline Dieudonné

L'Iconoclaste
Mise en voix, Nina Blanc
Lecture, Pauline Desmet
Guitare électrique, Anaïs Moffarts

L’auteure campe des destins délirants, avec humour et férocité. Elle ne nous épargne rien: meurtres, scènes de baise, larmes et rires. Cependant, derrière le rire et l’inventivité débordante, Kerozene interroge le sens de l’existence et fustige ce que notre époque a d’absurde.

 

 

 

©Céline Nieszawer

 

Mise en voix, Nina Blanc
Lecture, Pauline Desmet
Guitare électrique, Anaïs Moffarts

Agenda

jeudi 15 décembre 2022
Lecture à 20h30
Suivie d'une rencontre avec l'auteure
Ferme de Martinrou

Chaussée de Charleroi, 615

6220 Fleurus

Description

Une station-service, une nuit d’été, dans les Ardennes. Sous la lumière crue des néons, ils sont douze à se trouver là, en compagnie d’un cheval et d’un macchabée. Juliette, la caissière, et son collègue Sébastien, marié à Mauricio. Alika, la nounou philippine, Chelly, prof de pole dance, Joseph, représentant en acariens… Il est 23h12. Dans une minute tout va basculer. Chacun d’eux va devenir le héros d’une histoire, entre lesquelles vont se tisser parfois des liens.
Un livre composite pour rire et pleurer ou pleurer de rire sur nos vies contemporaines.

Biographie

Adeline Dieudonné est née en 1982, elle habite Bruxelles. Elle a remporté avec son premier roman, La Vraie Vie, un immense succès. Multi-primé, traduit dans plus de 20 langues, ce livre a notamment reçu en 2018 le prix FNAC, le prix Renaudot des lycéens, le prix Russell et le prix Filigranes en Belgique ainsi que le Grand Prix des lectrices de ELLE en 2019. Il s’est vendu à 250 000 exemplaires.

L’équipe à Wolubilis
Kérozène à La Maison Autrique
J’aime la nuit. Pas parce que l’obscurité dissimule le contour des choses et qu’elle dilue les âmes, abolissant les frontières entre l’être et le néant, ou tous ces trucs pseudo-poétiques à la con. J’aime la nuit. Point. C’est comme ça. C’est en moi depuis que je suis gamin.
informations pratiques