photo © Vincent de Vos

Les Rencontres thématiques

Lire, questionner, agir sont les postulats de la proposition Portées-Portraits à destination du public scolaire.

SAISON 2019-2020 - MATINEES SCOLAIRES

Nous proposons aux élèves un moment double : à la fois artistique et analytique pour traiter de problématiques sociales et culturelles.
Chacune d’elles est abordée sous l’angle littéraire par une lecture-spectacle : un comédien accompagné d’un musicien lit des extraits d’un roman coup de cœur qui traite de la thématique, en présence de son auteur avec lequel les étudiants ont un échange à l’issue de la représentation. En amont ou en aval, un atelier développe les questionnements que ce soit par le biais d’un atelier-philo, d’une rencontre avec des professionnels du secteur ou par le visionnement d’un film.

Cette année, en partenariat avec les Bibliothèques Communales de Schaerbeek, trois moments d’échange littéraire et social sont au programme. Notre thématique principale se déclinera autour des :

• Dépendances
• Exils
• Fratries

Information pratique :

Participation (pour les deux activités) : 5€ par élève.
Maison Autrique : 266, chée de Haecht – 1030 Bxl
Bibliothèque Séame : 200, bd Lambermont – 1030 Bxl

Contact : Sandrine Bonjean
sandrine.bonjean.albertine@gmail.com
0485/00.45.08.

Thématique 1: Dépendances

Vendredi 18 octobre de 9h à 11h

Rencontre à la Bibliothèque Sésame avec des professionnels autour de la problématique des dépendances adolescentes.

Les pratiques addictives (alcool, tabac, drogue, écrans) qui émergent chez les jeunes populations sont souvent associées à des comportements à risque, dont les conséquences peuvent être invalidantes à plus ou moins long terme sur le plan physique, psychique ou social. Pourquoi l’adolescence est-elle une période critique face aux consommations excessives ? Comment les prévenir, les comprendre et les accompagner ? En présence d’une psychologue, la porte-parole de Childfocus, le commissaire Jean-Luc Haentjens de la Police fédérale, …

Cours concernés : français, philosophie, sciences.

Durée : 2 heures

Lundi 21 octobre à 10h ou 13h30,

Lecture-spectacle : Les Loyautés de Delphine de Vigan à La Maison Autrique

Lecture, Geneviève Damas et Mickey Boccar
Piano, Mickey Boccar
Mise en voix, Emmanuel Dekoninck

« Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? ». Théo joue à la perfection son rôle de collégien et d’enfant de parents séparés, il a même un ami, Mathis. Ce dernier ne sait rien de sa souffrance mais, en silence, la devine et se laisser entraîner dans les jeux de plus en plus dangereux que lance Théo. Des façons d’atteindre une délicieuse torpeur, de s’abstraire du monde, d’anéantir tous les problèmes, ne fut-ce qu’un court instant de répit.Personne ne sait, personne ne voit.

Suivi d’une rencontre avec l’auteur:

Delphine de Vigan est une romancière française multi-récompensée pour ses nombreux ouvrages. En 2001, elle publie un premier roman Jours sans faim, sous le pseudonyme Lou Delvig. Viennent ensuite, Les Jolis garçons, No et moi, Les heures souterraines et Rien ne s’oppose à la nuit, tous les deux pressentis pour recevoir le prix Goncourt. En 2015, D’après une histoire vraie reçoit le Prix Goncourt des Lycéens et le prix Renaudot.
Delphine de Vigan se penche sur les blessures de l’adolescence avec une grande intensité, son écriture est maîtrisée, nerveuse, précise, comme si le temps était compté.

Durée : 2 heures

Thématique 2: Exils

Vendredi 31 janvier à 9h et 11h

Projection du film : Liberté de Tony Gatlif à la Bibliothèque Sésame

En 1943, une famille tsigane arrive comme chaque année dans un village du centre de la France pour les vendanges. Cependant, les nouvelles lois du régime de Vichy interdisent désormais tout vagabondage et errance. Malgré leur tradition de liberté et de nomadisme les « Bohémiens » se voient donc contraints de se sédentariser sous peine d’être internés dans des camps.

Plein de vitalité et de musique, ce film donne à voir de l’intérieur une communauté dont la persécution pendant la Seconde Guerre mondiale a été longtemps occultée.

Cours concernés : français, philosophie, histoire.

Durée : 2 heures

Lundi 03 février à 10h et 13h30

Lecture-spectacle : La Théo des Fleuves de Jean-Marc Turine à La Maison Autrique

Lecture, Laetitia Reva
Instrument, en cours de distribution
Mise en voix, Geneviève Damas

La vieille Théodora ne marche plus, elle ne voit plus. Mais elle se souvient et raconte. Elle nous parle de sa vie, des ses rencontres, ses amours, ses espoirs, ses errances, ses drames et ses désillusions. Théodora est une enfant du fleuve. Née Rom, elle a voyagé au grè des vents, traversant le temps. Née à l’aube du XXe siècle, elle le traverse tout entier. Temps de guerres, de communisme, d’oppressions répétées, l’histoire des Roms se révèle et se confond avec celle du siècle.

Suivi d’une rencontre avec l’auteur:

Jean-Marc Turine vit et travaille à Bruxelles. Il réalise et produit des films, des fictions et des documentaires radio depuis 1978. Egalement essayiste et romancier, La Théo des fleuves est son troisième roman, récompensé par le prix des Cinq Continents en 2018.
Par une écriture juste et engagée qui donne toute sa force à ce récit, Jean-Marc Turine dénonce l’exil forcé, les brimades, l’injustice subis par la communauté tsigane, « les nègres blancs », dans l’indifférence générale.

Durée : 2 heures 30

Thématique 3: Fratries

Lundi 16 mars à 10h et 13h30

Lecture-spectacle : La vraie vie de Adeline Dieudonné à La Maison Autrique

Lecture, en cours de distribution
Instrument, en cours de distribution
Mise en voix, Nina Blanc

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celles de ses parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui paraît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

Suivi d’une rencontre avec l’auteur:

Adeline Dieudonné est née en 1982. Elle vit à Bruxelles et est la lauréate du Grand Prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour sa nouvelle, Amarula. La vraie vie, son premier roman, a reçu le prix Rossel en 2019.
D’une plume drôle et fulgurante, Adeline Dieudonné campe des personnages sauvages, entiers. Un univers acide et sensuel. Elle signe un roman coup de poing.

Durée : 2 heures

Vendredi 27 mars de 8h30 à 11h

Atelier-philo à la Bibliothèque Sésame en partenariat avec l’association Philomène

Aucune famille n’est parfaite : les différends et les malentendus sont des éléments naturels de la vie sous le même toit et si la fratrie imprègne les couches profondes de notre identité, constituant le socle de notre narcissisme, les relations entre frères et sœurs ne se vivent cependant pas toujours dans la belle harmonie qu’évoque le terme fraternité.
Et quand le système familial ne permet pas à l’enfant de se sentir en sécurité et écouté, où peut-il trouver ses repères ?

Cours concernés : français, philosophie.

Durée : 2 heures 30